L' AAPSGB - le suivi 2016 -

 Le 07 avril 2016 - Un mail de Guy MARCOZ - Mesdames, Messieurs, chers Ami-e-s, Nous avons le plaisir de vous inviter à prendre connaissance ci-dessous, du courrier adressé récemment à Monsieur le président de la Région Réunion. Bien cordialement aux 4200 destinataires .. Guy Marcoz ( http://www.nautilus-lajeanne.com

Monsieur Didier ROBERT - Présidence de la Région Réunion
Hôtel de Région
97719 Saint-Denis cedex 9
Saint-Paul, le 24 mars 2016

Objet:
Création d'un récif artificiel et du Musée Maritime de l'Océan Indien ..

Monsieur Le Sénateur-Président,
Notre courrier du 25 janvier 2016 reste sans réponse à ce jour: pour rappel, nous vous demandions de bien vouloir nous accorder une audience afin de déterminer les actions et moyens à mettre en oeuvre pour pouvoir concrétiser le projet cité en objet que nous sommes très nombreux à défendre. Or, lors de votre campagne électorale à laquelle nous avons apporté notre soutien, vous nous avez déclaré que vous feriez en sorte que ce projet soit mené à son terme pour le bien de La Réunion et de ses enfants.
Des informations récentes en provenance de Bordeaux et portées à notre connaissance, nous informent que les travaux de dépollution de la coque de la « Jeanne d'arc », préalables avant son entrée en cale sèche pour commencer son démantèlement, qui auraient dû être achevés en octobre 2015 ne le seront pas avant fin mai-début juin 2016. Ce retard nous donne le temps de mobiliser toutes les compétences tant locales que Nationales pour demander à l'Etat de revenir sur la décision prise de procéder à un démantèlement après de coûteux travaux de dépollution, contraire à l'esprit de la COP21 sur les recyclages intelligents, et de nous céder pour l'Euro symbolique, cette coque mythique dépolluée et aménagée, porteuse d'espoir en terme d'emplois pour notre île.
1/2
Comme vous ne pouvez pas compter sur l'appui des sept député-e-s réunionnais qui vous ont toujours combattu, peut-être pourriez-vous proposer au député-maire de Bordeaux, monsieur Alain Juppé, que nous avions eu le plaisir de rencontrer lors de sa visite chez nous en décembre dernier, d'être notre intercesseur pour interpeller le ministre de la Défense à l'Assemblée Nationale afin de sauver « La Jeanne » d'un scandaleux démantèlement pour lui donner une sépulture digne de son prestige qui rejaillira sur La Réunion ?
Nous restons à votre disposition et vous prions de croire, Monsieur Le Sénateur-Président, en l'expression de notre très haute considération.
Le Secrétaire Général Le Président
Dr Hubert LHOTE Guy MARCOZ

- Copie à l'ensemble des destinataires de nos précédents courriers.
- Copie aux 4200 inscrits de notre boîte mail.
2/2                                                                                     retour sommaire

20/06/2016 Salut gens de la mer,
Jean-Luc A. vient de nous remettre un chèque de 4000,00€ suite à la dissolution de l'association de Pêche au Gros du port de St Gilles.
La semaine dernière, "Orque" a fait naufrage sur la barrière devant le cimetière de St Gilles et les frais de l'intervention d'extraction du corail par SEANERGY s'élèvent à 2061,50 €.
Guylain a souhaité montrer concrètement ce qu'est la solidarité entre les gens de la mer en faisant financer cette intervention par l'AAPSBG à titre exceptionnel afin d'aider notre camarade. Michel G., le secrétaire et Alain L. le trésorier sont ok avec cette proposition.
Si vous avez des commentaires sur cette décision, sur le fonctionnement de l'association ou sur le site n'hésitez pas.
Bonne mer à tous.
Alain L. ( responsable du site de l'AAPSGB )

Le 20 novembre 2016- Un mail de Guy MARCOZ de l'association "NAUTILUS LAJEANNE"

NON au démantèlement de la Jeanne d'Arc dépolluée, OUI au récif artificiel à La Réunion!
Association Nautilus - L'impact médiatique que représente la création dans la baie de Saint-Paul à La Réunion, du plus fabuleux récif artificiel de l'Océan Indien,... grâce à l'immersion par moins 40 mètres de la coque entièrement dépolluée de la mythique "Jeanne d'Arc", lestée de pierres provenant des 94 départements de métropole et des 126 pays et îles où elle fit 800 escales dans 204 ports, durant ses 45 années de service en qualité d'ambassadrice de La France sur toutes les mers du monde,... boostera durablement les activités touristiques de notre île en particulier, celles liées à la mer et à sa protection: pêche; plongée; recherche scientifique; sous-marins de loisirs.

Signez la pétition                

retour en haut de la page