L' AAPSGB - le suivi 2019 -

Zinfos974.com - Mercredi 17 Avril 2019 - 09:55 - Port de plaisance de St-Gilles les bains : Le TCO met fin à la concession avec la CCIR

L’affaire est passée au Conseil communautaire de lundi soir 15 avril 2019. Les élus ont voté à l’unanimité la résiliation unilatérale pour faute de la concession de la CCIR pour l’exploitation du port de Saint-Gilles-les-Bains.
Comme prévu par la loi NOTRe, le TCO a pris à sa charge dès le 1er janvier 2017, le contrat de contrat de concession d’exploitation du port de plaisance de Saint-Gilles-les-Bains avec la CCIR, jusque-là porté par la commune de Saint-Paul.
Après plusieurs demandes, courriers et de mises en demeure à la CCIR d’effectuer les travaux nécessaires à la bonne gestion du port, la communauté d’agglomération a dû passer à une étape supérieure en mettant un terme à cette situation devenue insupportable de l’avis des usagers amodiataires.
”Le TCO a transmis au concessionnaire plus d’une dizaine de lettres recommandées, restées sans réponse pour la plupart. nous lui avons demandé d’effectuer des travaux  d’urgence…une bonne partie n’a toujours pas été réalisée. Nous ne pouvons plus attendre. Nous allons aller jusqu’au bout !”, a expliqué le président du TCO, Joseph Sinimalé.
Face à ces difficultés, les élus ont donc décidé de mettre un terme à la concession pour faute. Il prendra effet concrètement au 1er septembre 2019.Pour plus d’informations consultez le site internet du Territoire de la Côte Ouest ou sa page Facebook.


Zinfos974.com - Jeudi 22 Août 2019 - 17:48 - A la Une - Le port de Saint-Gilles a un nouveau capitaine

Le TCO reprend la barre du port de Saint-Gilles au 1er septembre avec la promesse de mettre le paquet sur l’ensemble des attentes des amodiataires mécontents.
La rupture était officialisée le 15 avril dernier en conseil communautaire. Le TCO reprenait unilatéralement la gestion du port de Saint-Gilles à la date du 1er septembre 2019. Avant cette bascule, Joseph Sinimalé et ses élus ont dressé un état des lieux sans concession vis-à-vis de la gestion sortante de la CCIR.
En avril dernier, un point de non-retour était en effet atteint, après des mois de mises en demeure de la part de l’intercommunalité des villes de l’ouest envers la Chambre de commerce.
Au cours de ce point organisé ce jeudi à Saint-Gilles, le TCO n’y est pas allé de main morte pour décrire l’inaction de la CCIR ces dernières années.

Sécurité, propreté, écoute
"En juillet 2017, une manifestation a mobilisé un grand nombre d’usagers mécontents de la gestion quotidienne et de l’absence d’entretien des équipements. Une première liste de travaux d’urgence et de sécurité est alors présentée par les usagers eux-mêmes et transmise au concessionnaire. Des réunions techniques sont alors organisées avec la CCIR et les usagers, sans grand résultat", commente ainsi le TCO qui avoue qu’il "récupère un équipement en piteux état."
Face à ce manque de réaction de la CCIR, le TCO a fait établir plusieurs constats par des huissiers et envoyé une première mise en demeure en décembre 2017, accompagnée d’une liste de 89 travaux à réaliser. En septembre 2018, une seconde mise en demeure avait été envoyée à la CCIR, sous peine de résiliation de la concession.
Les menaces n’ont eu aucun effet sur la CCIR, concède le TCO qui a décidé de passer à la vitesse supérieure en résiliant, pour "faute", la concession de la Chambre de commerce et d'industrie.
Après avoir expliqué les raisons de la rupture, l’interco a mis sur la table ses projets. Trois axes sont dégagés : "améliorer l‘accueil, la propreté et la sécurité ; veiller à la maintenance des équipements, et établir un plan d'animation", affirme le président Joseph Sinimalé, pour "faire du port un lieu vivant et attractif digne d’une véritable station balnéaire."
La nouveauté viendra également de la méthode de prise de décision. "Les représentants des usagers seront associés à toutes les réflexions", promet le TCO.

Pas d’augmentation de tarifs en vue
Dans "moins d’un an", affirme le TCO, les amodiataires devraient pouvoir toucher du doigt plusieurs réalisations comme la mise sur pied de permanences de la Maison des usagers, la reprise des actions réclamées et non réalisées par la CCIR, un diagnostic des bâtiments, un projet de valorisation du port, une remise en état de l’éclairage, l'inventaire des bornes électriques défectueuses, le remplacement des gardes corps, l'élaboration d’un marché d’installation de vidéo-protection, la signature d'une convention avec la police municipale, l'embellissement des lieux (espaces verts,…) ou encore l'embauche d’un agent dédié à la propreté du site.
Enfin, le TCO adresse un message aux amodiataires qui pourraient être un peu perdus en raison de ce changement de gestionnaire. Dès le 1er septembre, la CCIR ne sera plus en droit de percevoir légalement des recettes. C’est en effet le régisseur de recettes de la régie des ports du TCO, pour le compte du Trésor public, qui est également habilité à percevoir tous les montants dus dans le cadre des contrats existants transférés de droit automatiquement au TCO.
Les usagers devront donc payer leur redevance au prorata à la CCIR (8 mois sur 12) et le solde au TCO (4 mois). Pour ceux qui auraient déjà payé pour l’ensemble de l’année, le TCO les invite à porter au régisseur les quittances de paiements pour éviter une double imposition sur la même période. Le TCO se chargera alors des formalités auprès de la CCIR, détaille le TCO. Un changement de gestionnaire qui s'accompagne d'une bonne nouvelle pour les amodiataires : le TCO n’envisage "aucune augmentation de tarifs pour 2019 et 2020."
MA - LG

Quelques réactions ...
1.Posté par Le.pirate.des.mers le 22/08/2019 18:06
A quand celui de St Pierre va sauter vu son amateurisme?

2.Posté par balayedovantzotportavant le 22/08/2019 18:21
avec sinimalé vous êtes assuré que st gilles sera la vitrine de l'ouest pauvre loulou st paul une ville à fuir le front de mer un vrai potentiel mais nos hommes politiques sont tellement givrés qu'ils ne savent pas gérer et ils ne sont pas visionnaires vive le 97460 dans toute sa splendeur!

3.Posté par klod le 22/08/2019 18:58
qu'en pense le "flores" , le espécialiste des "usagers de la mer" made in sin pol ?

4.Posté par poisson pierre le 22/08/2019 19:56
Après l'idiot du village, place au gros idiot du port, qui se reconnaîtra surement, vu qu'il est en bonne place sur la photo. Effectivement, du changement devrait intervenir très rapidement avec un c.. pareil. Sinimalé soigne son électorat avant les échéances de 2020 en pactisant et en embauchant un abrutis de l'opposition.
Bello appréciera peut être, en attendant une éventuelle main mise sur la mairie et le tco.

5.Posté par Bibic le 22/08/2019 20:10 (depuis mobile)
La 1ere bonne décision de sinimalé depuis son élection. Enfin le port va pouvoir sortir de la main de la mafia du président de la chambre des commerces vivement les élections sans enveloppe qui passe sous la table ???

6.Posté par Capitaine de navire de 1ère catégorie le 22/08/2019 21:02
Encore un capitaine qui n'a jamais mis le pied sur un navire! On va encore en baver, pendant qu'il se goinfre...

7.Posté par GIRONDIN le 22/08/2019 21:50
Donc la cci du reunionmou patel est dégagé. Après le port est et l'aéroport ?

8.Posté par miro le 22/08/2019 23:39
Voila une grande nouvelle ! je m'en tamponne le coquillart ...... et v ous ?

www.ipreunion.com - 22 août 2019 - La chambre de commerce se retire - Port de Saint-Gilles : la main passe au TCO

[Photo lp/www.ipreunion.com

Le port de plaisance de Saint-Gilles-les-Bains changera de concessionnaire le dimanche 1er septembre 2019. La chambre de commerce et d'industrie de La Réunion (CCIR) passera la main et la donnera au Territoire de la côte ouest (TCO). La chambre consulaire aurait dû poursuivre la gestion portuaire jusqu'à la fin 2021. Mais le contrat de concession a été résilié avant le terme "à la suite de nombreuses plaintes concernant notamment la vétusté des infrastructures'" explique le TCO.

 retour sommaire

08 septembre 2109 - Afin de préparer l'assemblée générale 2019 qui devrait se tenir prochainnement, le trésorier vous prie de prendre connaissance du bilan financier de 2018.

Le bilan financier 2018

Reliquat des années
antérieures
CCP La Poste
Caisse
Livret A
TOTAUX
7007,37 €

193,74 €

0,00 €
7201,11 €
 
2018
CREDITS
Adhésions     (15)
ch. + 200,00 €
esp. 100,00 €
x
+ 300,00 €
Dons Adhérents

90,00 €

x
x

+ 590,00 €

Mécénat CRCAM
500,00 €
TOTAL DES CREDITS
890,00€

2018
DEBITS

téléphone
G. MOUTAMA
- 120,00 €
x
- 120,00 €

tenue de
compte La Poste

- 44,67 €
x
x
- 44,67 €
célébration -
M. des Pêcheurs

- 500,00 €

x
x
- 500,00 €
Amodiation
(loc.pêche CCI)
x
x
x
x
Solidarité
x
x
x
x
Assurance
- 300,00 €
x
x
- 300,00 €
TOTAL DES DEBITS
- 964,67 €
2018 virement interne
livret A
La Poste
- 1,50 €
x
+1,50
x
2018
résultats

6952,70 €


173,74 €
1,50 €
7127,94 €

24 septembre 2109 - 9h 11h - Rencontre Collectif des usagers / TCO / INOVISTA sur le thème de la remise en état et la redynamisation du port ...
Nous vous rappelons que nous sommes en attente du compte-rendu. Merci d'avance.

11 octobre 2019 - Vous avez vu les gros pots de fleurs sur l'îlot ? Je me demande si c'est une bonne idée car les 3 premiers pots géants installés sur la promenade sous l'église ont été vandalisés dès leur installation.. Les plantes et arbustes qu'ils contenaient ont été arrachées, même pas volées! Le premier pot a été renversé puis finalement cassé et les deux autres ont été déplacés devant les poubelles pour servir de ... poubelles. Mais bon, on verra bien.

Sinon, le remplacement des projecteurs géants de la passerelle, la réfection des éclairages de l'esplanade de la baleine, la réfection du pont, les peintures. Bravo et merci!

Au fait, dimanche c'est la Messe des Pêcheurs !

Zinfos974 - Lundi 14 Octobre 2019 - 17:42 - Port de St-Gilles : Le TCO déplore des "nominations opportunistes de la CCIR"

Depuis le 1er septembre 2019, le TCO, à travers sa Régie des ports de plaisance, est devenu officiellement le gestionnaire du port de plaisance de Saint-Gilles-les-Bains. Dans un communiqué ce lundi, le TCO pointe une nouvelle fois du doigt la gestion sortante de la CCIR et déplore des "nominations opportunistes" de la chambre consulaire. Voici le communiqué de l'intercommunalité :
Depuis le 1er septembre 2019, le TCO est devenu officiellement le gestionnaire du port de plaisance de Saint-Gilles-les-Bains.
Au-delà de la situation catastrophique que nous avons trouvée au niveau du port, nous déplorons des nominations opportunistes de dernière minute qui avaient avant tout pour objectif de transférer une lourde charge financière au TCO et donc aux amodiataires.
Cette attitude de la CCIR a eu pour conséquence de mettre quelques agents en difficulté.
Une prise de compétence dans un contexte difficile
Le 1er janvier 2017, le TCO est devenu compétent pour le port de Saint-Gilles-les-Bains, remplaçant ainsi la Mairie de St-Paul en tant que donneur d’ordre à la Chambre de Commerce et d’Industrie de La Réunion, dans le cadre du contrat de concession passé à l’origine avec l’Etat.
Après maintes mises en demeure restées pour la plupart sans réponse de la part de la CCIR, le Conseil Communautaire du 15 avril 2019 a décidé de résilier pour faute la concession de la Chambre de commerce et d’industrie de La Réunion pour l’exploitation du port de Saint-Gilles.
Depuis le 1er septembre 2019, le TCO est devenu officiellement le gestionnaire du port de plaisance de Saint-Gilles-les-Bains.
Régler rapidement la gestion des ressources humaines
Dès l’annonce de la fin de la concession, les services de la Régie et du TCO se sont préparés pour reprendre dans les meilleures conditions la gestion du port de plaisance de St Gilles. Cependant, malgré plusieurs demandes, la CCIR n’a pas transmis les données de gestion et les dossiers, dans les délais prescrits. La communauté d’agglomération n’a reçu que le 18 juillet 2019 une première liste de 9 contrats. Le 27 août 2019, un nouvel envoi fait état de 11 contrats définitifs, alors que le port n’a jamais connu jusqu’à fin 2018 plus de 4 ou 5 agents présents en permanence.
Depuis le 1er septembre, conformément à la réglementation, la régie des ports de plaisance du TCO a proposé 8 contrats de travail à des agents de la CCIR.
5 ont accepté immédiatement leur nouveau contrat de travail. Deux agents n’ont pas souhaité rejoindre le TCO. Aujourd’hui, il reste 4 agents dont les contrats sont en suspens.
Pour le TCO, il s’agit de gérer les contrats de façon équitable et de ne pas faire peser sur la masse salariale de la régie des ports les salaires de personnes ne travaillant pas véritablement sur le port de St Gilles ou ayant été affectées dans des conditions déloyales. In fine, ce sont les amodiataires qui seront pénalisés en supportant ces charges injustifiées
Dans cette affaire, depuis plusieurs semaines, le sous-préfet de Saint-Paul assure une médiation entre le TCO et la CCIR.
C’est dans ce cadre qu’à l’occasion d’une réunion de travail organisée le 2 Octobre 2019 avec Monsieur le Sous-Préfet de St Paul, une proposition a été avancée par le TCO, en vue d’un règlement rapide de cette situation humainement pénalisante.
Face à l’inertie de la CCIR et sans réponse de sa part d’ici le 16 octobre 2019, le TCO assumera ses responsabilités.

28/10/2019 - Port de Saint-Gilles | Travaux de réhabilitation du parking jouxtant l’aire de carénage.

Amodiataires et usagers du port de Saint-Gilles, nous vous informons que des travaux démarrent ce lundi 28 octobre 2019, au niveau du parking jouxtant l’aire de carénage.Nous vous présentons nos excuses pour la gêne occasionnée.
Les travaux s’effectueront en 2 phases :
Phase 1 dès le 28 octobre
Phase 2 à compter de mi-novembre (Cf. zones sur la photo aérienne sur site du TCO)

https://www.zinfos974.com/Port-de-Saint-Gilles--Travaux-de-rehabilitation-du-parking-jouxtant-l-aire-de-carenage_a145739.html

Le 07 décembre 2019 - COMPTE-RENDU du l'AG du 06/12/2019

L'AG 2019/2020 s'est tenue le 06 décembre 2019 en présence de 4 membres de l'AAPSGB, Guylain MOUTAMA (Président) , Gérard MICHEL (secrétaire), Alain LOUBET (trésorier - responsable site AAPSGB) et Alain CADET (adhérent).
Guylain MOUTAMA nous a remis le document PLAN PREVISIONNEL SUR LE PORT DE SAINT-GILLES dont la copie suit.
Nous avons regretté la faible participation à l'AG qui témoigne soit d'un désintérêt inquiétant, soit d'une grande défiance à l'égard de l'AAPSGB.
Guylain MOUTAMA nous a appris qu'une partie des membres souhaitaient dissoudre le "collectif" pour intégrer l'AAPSGB afin de poursuivre l'action. Nous avons convenu que cette idée était séduisante.
Nous avons décidé de convoquer à nouveau l'ensemble des membres pour une nouvelle AG, le samedi 14 décembre, 15h, salle de réunion du TCO, Queue de la baleine.

COMPTE-RENDU de l'AG du 14 décembre 2019.

Présents : 18
Ordre du jour : sans

Guylain MOUTAMA a présenté un panorama des réalisations, terminées ou en cours, qui a pris la forme d'un échange général et informel sur de nombreux sujets comme la mise en place du plan ORSEC, la surveillance de nuit, le ramassage des ordures et les locaux réfrigérés, les demandes d'anneaux et la fin des passe-droits, les parkings, les éclairages, le regroupement des canots traditionnels, la récupération et l'exposition d'un "canot pei" avant leur disparition, etc.
Il a rappelé que la période 2018/2019 a connu des conflits incessants entre les amodiataires et la CCI et qu'il est temps de retrouver un climat de paix et de confiance mutuelle avec le TCO. Pour atteindre cet objectif, il est indispensable de "trouver de nouvelles têtes" afin de créer un conseil d'administration capable de seconder le bureau (Président, secrétaire, trésorier).

Alain CADET a rappelé le rôle du "collectif", un groupe d'amodiataires constitué presque exclusivement de commerçants qui ont été très actifs en 2018/2019 face à la CCI. Au passage, on a toutefois remarqué leur absence à cette réunion, malgré notre espoir de les voir intégrer notre association et y insuffler une nouvelle dynamique (note du rédacteur).

Guylain, a établi une liste du nouveau CA à partir de celle qui figure sur le site de l'AAPSGB depuis 2017. Cette liste sera mise à jour et communiquée après contacts avec les intéressés. On nous a demandé d'inclure dans cette liste l'actuel président du comité des pêches. Le CA devrait se réunir au plus tard en février 2020. Si vous pouvez vous libérer environ 1 fois tous les 2 mois, vous pouvez faire partie du CA (note du rédacteur)

La fin de l'AG a ensuite repris la forme d'un échange général sur les sujets de préoccupation de chacun:
la création d'une page Facebook plus efficace que le site actuel, le projet patrimoine de Patrick LEGROS, la sécurité en mer liée à la défection de la SNSM, l'absence des balises de la Réserve, les pontons et les canalisations de pompage de l'aquarium, le projet de port à sec, la signalétique insuffisante ou mal disposée, la nécessaire fermeté envers ceux, amodiataires ou non, qui ne respectent pas les règles de dépôts d'ordures, les animations comme concours de pêche, les assurances, les sorties en mer offertes aux personnes à mobilité réduite, etc...

La réunion s'est terminée à 17h00. Merci à tous ceux qui ont participé. Merci de me faire savoir si j'ai oublié quelque chose...

Pour info de la part du trésorier : Vous pouvez remettre votre cotisation à Guylain comme d'habitude ou me demander par mail le RIB de l'association pour faire un virement. Le montant reste toujours le même: 20,00 € par an. 40,00 € pour ceux qui le peuvent, puisque nous attaquons l'année 2019/2020. Merci d'avance.                      retour sommaire

 

retour en haut de la page